Shopactif


Partenaires

Forum gratuit


Tchat Blablaland

    Election du Bureau de l’Assemblée nationale

    Partagez
    avatar
    toto

    Nombre de messages : 184
    Localisation : Luxembourg
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Election du Bureau de l’Assemblée nationale

    Message  toto le 16.04.09 18:11

    Demain, vendredi 17 avril, auront lieu les élections
    en vue du renouvellement du Bureau de l’Assemblée nationale. 58 candidats
    sont en lice pour 7 postes à pouvoir. Quelle sera la configuration de ce
    bureau ? Il est encore prématuré de répondre à cette
    interrogation. Mais, il n’empêche d’évoquer des hypothèses
    de ce que sera l’après-17 avril.
    3 SCHEMAS POSSIBLES
    Quels que soient les résultats découlant indubitablement du jeu
    des alliances, trois réalités ou trois schémas sont à
    retenir. Le premier cas de figure porte sur la victoire des candidats de l’Alliance
    de la majorité présidentielle, AMP. Du moins, en s’adjugeant
    4 postes sur les 7, en commençant par la présidence de l’Assemblée
    nationale. Cette éventualité réconfortera la majorité
    au pouvoir et la gouvernance s’inscrira sous le signe de la continuité.
    Mais dans l’hypothèse où l’Opposition raflait la mise-
    deuxième cas de figure - en prenant avant tout la présidence de
    l’Assemblée nationale, en plus d’un ou deux postes au sein
    du bureau, il est un fait que l’on se trouvera là devant une autre
    réalité politique.
    La première incidence sera perceptible au niveau de la majorité.
    Car pour que l’Opposition réalise une telle performance, c’est
    qu’elle aura bénéficié de quelques voix de la majorité.
    Sa supériorité numérique s’en ressentira fortement.
    La deuxième incidence suscitera des effets d’entraînement
    sur d’autres institutions nationales, particulièrement le Gouvernement.
    Délesté d’une majorité rassurante, l’exécutif
    subira incontestablement des bouleversements. Une cohabitation qui ne dit pas
    encore son nom s’imposera de soi-même quand on sait qu’au Sénat,
    la présidence de cette institution échappe à la majorité.
    Elle est occupée par une personnalité indépendante, assimilée
    à un représentant de l’Opposition. Il reviendra au président
    de la République de tirer la leçon de cette cohabitation. Exercice
    apparemment pas du tout difficile quand on sait que pendant la transition, le
    président de la République a cohabité avec des personnalités
    d’autres tendances politiques.
    Mais les circonstances ne sont plus les mêmes. Pendant la transition,
    la gestion était collective. Cependant, au terme des élections
    présidentielle et législatives de 2006, le président Kabila
    a été élu au suffrage universel et que c’est sa plate-forme
    qui détient la majorité tant au Sénat qu’à
    l’Assemblée nationale. Il peut toujours, nommé un Premier
    ministre issu de cette majorité, conformément à la Constitution.
    Mais puisqu’il aura perdu la présidence de l’Assemblée
    nationale et du Sénat, la manoeuvre politique sera fortement réduite.
    Le chef de l’Etat sera appelé à s’y faire avec cette
    nouvelle réalité politique : une cohabitation à la «
    congolaise ».
    Enfin, la troisième éventualité est la « neutralisation
    » de l’Assemblée nationale, car la dissolution ne peut intervenir
    constitutionnellement qu’en cas de « conflit persistant entre le
    gouvernement et l’Assemblée nationale ». Ce qui n’est
    pas encore le cas.
    Si jamais le président de la République décidait de «
    neutraliser» l’Assemblée nationale pour contourner justement
    cette « cohabitation », on aura opté pour le «SCHEMA
    IVOIRIEN ». Une crise institutionnelle pourrait voir le jour et servir
    de prétexte à la mise en congé de l’Assemblée
    nationale. Le président de la République gouvernera en ces moments
    par décret, attendant l’organisation de prochaines élections
    dans les 60 jours qui suivent. Face aux difficultés financières,
    l’on pourrait brandir le cas de « fore majeure » pour ne pas
    organiser justement ces élections, jusqu’en 2011.
    Voilà plus de cinq ans que la Côte d’Ivoire ne dispose pas
    d’une Assemblée nationale. Elle attend tout ce temps l’organisation
    des élections générales prévues au courant de cette
    année 2009. Qui dit que le cas ivoirien ne pourrait faire des émules
    en République démocratique du Congo pour affirmer que deux ans
    de suspension ne serait pas du cyanure ? Dans ce cas, les députés
    nationaux deviendront des chômeurs. Donc, incontrôlables avec toutes
    les conséquences que cela comporte.
    UNE NOUVELLE AVENTURE POLITIQUE ?
    Pour autant que rien n’est encore joué et que ces schémas
    sont tout aussi plausibles, il y a lieu de retenir son souffle et prendre son
    mal en patience. Tout compte fait, le dernier mot revient aux députés
    nationaux. Ils sont placés devant un test, un cas de haute responsabilité
    politique pour éviter à la République démocratique
    du Congo une nouvelle aventure politique. Ce qui serait bien dommage si jamais
    l’élection du bureau ne se déroulait pas en toute sérénité.
    L’on enfoncerait le pays dans d’autres ténèbres, bloquant
    ainsi le processus de démocratisation en cours. Au-delà, tous
    les efforts de développement économique et de promotion humaine.
    avatar
    tendresse

    Nombre de messages : 141
    Localisation : Paris
    Date d'inscription : 25/11/2008

    Re: Election du Bureau de l’Assemblée nationale

    Message  tendresse le 16.04.09 18:16

    Merci Toto pour les informations.
    Moi je crains le plus le schéma Ivoirien qui permettrait le président du 60 jours a présider par décret ce qui lui permettrait pendant ce laps de temps de bien placer sa dictature en orbite.
    avatar
    Maryse

    Nombre de messages : 205
    Localisation : Österreich/Autriche
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Election du Bureau de l’Assemblée nationale

    Message  Maryse le 16.04.09 18:23

    Je crois que c´est difficile d´en arriver au schéma Ivoirien parce pour y arriver, il faudrait que quelque députés de la majorité présidentielle trahissent ce que je trouve impensable en voyant la composition de ce groupe qui pour moi est rempli d´opportunistes.
    Je crois plutôt au schéma suivant,l’Alliance
    de la majorité présidentielle, AMP. obtiendra
    4 postes sur les 7, en commençant par la présidence de l’Assemblée
    nationale. Cette éventualité réconfortera la majorité
    au pouvoir et la gouvernance s’inscrira sous le signe de la continuité.
    avatar
    kabibi

    Nombre de messages : 168
    Localisation : Deutschland
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Election du Bureau de l’Assemblée nationale

    Message  kabibi le 16.04.09 18:28

    Le schéma Ivoirien est possible mais quand je pense aux nombreux opportunistes que composent la majorité présidentielles ainsi que l´opposition je ne vois pas parmi eux ceux qui accepterons de devenir chômeurs pendant 6 mois pour le bonheur du Congo parce leur ils penserons d´abord a leurs bourses.
    avatar
    kunta

    Nombre de messages : 179
    Localisation : Deutschaland
    Date d'inscription : 18/11/2008

    Re: Election du Bureau de l’Assemblée nationale

    Message  kunta le 16.04.09 18:32

    J´ai reçu un mail qui prétextait que monsieur Kamehre voulait créer un groupe dans lequel les députés de toutes origines confondus vont se retrouver pour discuter des problèmes du Congo.
    Je pense si ce groupe comprend les députes de l´opposition ainsi que ceux de la majorité il y a lieu a s´attendre a tout les schéma possible.
    Voyons voir ce que il vont nous offrir comme show demain.
    avatar
    king show

    Nombre de messages : 152
    Localisation : Belgique
    Date d'inscription : 18/11/2008

    Re: Election du Bureau de l’Assemblée nationale

    Message  king show le 16.04.09 18:38

    Vous placez vos espoir la il faut pas la solution pour le Congo est aux mains du peuple, le jour que ce peuple se lèvera comme un seul pour dire : " non ça suffit "
    Et ce jour sera le début de la sortie de l´auberge sinon il aura toujours un clan ou tribu qui avantagera les siens et régnera au détriment des autres.
    Et nous allons toujours faire du rond point.
    avatar
    Ramboché

    Nombre de messages : 84
    Localisation : Deutschaland
    Date d'inscription : 03/02/2009

    Re: Election du Bureau de l’Assemblée nationale

    Message  Ramboché le 16.04.09 18:47

    Démocratie oblige je n´ai pas a contredire vos pensées mais j intervient juste pour vous dire d´arrêter de croire que le Président de la république est un dictateur.
    Ces élections sont vraiment démocratique pour preuve n´importe que ose poser sa candidature sans que personne ne s´y oppose.
    Mais j´aimerai entendre l´avis du groupe Mavinga qui n´interviennent ici que pour faire les éloges de leurs poulains PDG du ONG Elikia
    avatar
    mirador

    Nombre de messages : 136
    Localisation : Deutschland
    Date d'inscription : 29/11/2008

    Re: Election du Bureau de l’Assemblée nationale

    Message  mirador le 16.04.09 21:17

    Gentillesse contre respect Ramboché, je te prie de faire une analyse de la façon que la chose publique est dirigé vous constaterez que nous ne sommes une démocratie pour ne pas dire Kabila est dictateur.
    Un bémol cependant, il n’ya que 5 femmes députées qui ont décidé d’affronter leurs collègues hommes dans cette course.

    morales

    Nombre de messages : 100
    Localisation : Deutschland
    Date d'inscription : 15/11/2008

    Re: Election du Bureau de l’Assemblée nationale

    Message  morales le 16.04.09 21:18

    Mr. Singa Udjuu de l’Udemo, un des partis membres de l’AMP. Il a retiré
    sa candidature à la présidence par obéissance à une décision de son
    groupe parlementaire. Il reste néanmoins candidat à la 1ère
    vice-présidence de cette chambre basse du Parlement. Ces élections
    suscitent un engouement sans précédent, vu le nombre pléthorique de
    candidatures.
    avatar
    toto

    Nombre de messages : 184
    Localisation : Luxembourg
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Election du Bureau de l’Assemblée nationale

    Message  toto le 17.04.09 18:19

    Plus que quelques heures pour connaître le nom du successeur de
    Vital Kamerhe, président sortant du bureau de l’Assemblée nationale.
    Par le fait qu’il est de la majorité, Evariste Boshab part avec les
    faveurs des pronostics.
    L’élection
    de nouveaux membres du bureau de l’Assemblée nationale interviendra
    dans quelques heures. La campagne électorale a pris fin hier jeudi soir
    sous un rythme « endiablé » des fanfares, soutenu par des chants et
    danses folkloriques. Mais il faut attendre les dernières minutes pour
    connaître les noms de nouveaux membres du bureau de l’Assemblée
    nationale.

    Mais de tous les postes, c’est celui du président de l’Assemblée
    nationale qui suscite de nombreux commentaires. Sur les cinq candidats
    alignés, à savoir Evariste Boshab, de l’AMP-PPRD, François Mwamba du
    MLC, Gilbert Kiakwama Kia Kiziki de CDC, Idambito de l’Opposition et
    Clément Kanku de l’Opposition UN, la bataille s’annonce serrée. ...

    rebeca

    Nombre de messages : 10
    Localisation : kivu
    Date d'inscription : 12/02/2009

    Re: Election du Bureau de l’Assemblée nationale

    Message  rebeca le 18.04.09 18:51

    Ramboché, je crois que vous faites allusion à Mavinga, mais je pense qu’il y a vraiment rien à dire sur l’élection des membres puisque nous savons déjà que dans un pays ou la démocratie est trottinant, les choses iront surement vers la majorité présidentielle de ton poulain. Donc pour ne pas perdre le temps dans les discussions stérile, je vous dis que le résulta sont déjà connue. Kabila ne voudras pas que le président de la chambre sort de l’opposition.Alors pourquoi s’attarder dans les avis qui ne produiront rien?
    avatar
    toto

    Nombre de messages : 184
    Localisation : Luxembourg
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Election du Bureau de l’Assemblée nationale

    Message  toto le 21.04.09 18:35

    Rebecca a raison il ne fallait pas s´attendre a des miracles Boshab est passé comme prévue c´est la mort de le démocratie.
    avatar
    Marthev12

    Nombre de messages : 120
    Localisation : France
    Date d'inscription : 26/11/2008

    Re: Election du Bureau de l’Assemblée nationale

    Message  Marthev12 le 21.04.09 18:38

    Beaucoup d´encre et de salive ont coulé pour rien alors qu´on savait a quoi tramait ce scénario.
    Mais comme conclusion c´est mawable comme disent les Américain.

    Contenu sponsorisé

    Re: Election du Bureau de l’Assemblée nationale

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est 24.09.18 16:04