Shopactif


Partenaires

Forum gratuit


Tchat Blablaland

    Balkanisation de la RDC : des scientifiques s’en mêlent

    Partagez
    avatar
    mirador

    Nombre de messages : 136
    Localisation : Deutschland
    Date d'inscription : 29/11/2008

    Balkanisation de la RDC : des scientifiques s’en mêlent

    Message  mirador le 15.05.09 14:20

    Les partisans de la balkanisation de la RDC ne décolèrent pas. Ils
    débordent d’imagination depuis quelques années, comme s’ils
    avaient plusieurs tours dans leurs manches. Alors que le débat intéressant
    sur « Pole institute » se poursuit dans les colonnes de notre journal,
    voilà que quelques « chercheurs » se mettent en exergue. Comme
    si tout cela était effectivement synchronisé.
    Parallèlement aux conflits armés cycliques qu’ils entretiennent
    dans l’Est de notre pays, les « faiseurs de guerre » ont également
    mis à contribution des chercheurs et des centres de recherche aussi bien
    en Afrique, aux Etats-Unis que partout dans le monde. Avec pour activité
    primordiale de produire des textes ou une pensée « scientifique
    » devant convaincre les Congolais de croire en « la non existence
    de leur nation sur l’échiquier mondial ». C’est le cas
    de Jeffrey Herbst et de Greg Mills, deux chercheurs qui affirment que «
    la RDC n’existe pas ». Thèse que rejette Delphine Schrank,
    une journaliste américaine soutenant que « le nationalisme dont
    font preuve les Congolais empêche l’émiettement de leur territoire
    ».
    Il est important de rappeler que ce 17 mai, c’est la commémoration
    de la libération du Congo du régime mobutiste par les troupes
    d’AFDL. Cette libération a été accompagnée
    plus tard par une revendication identitaire qui, selon de l’avis de beaucoup
    d’observateurs, expliquerait la poursuite des conflits armés dans
    l’Est du pays. Mais, l’évolution de la situation sur le terrain
    a fini par démontrer qu’un complot se tramait derrière ces
    revendications identitaires. Il s’agit plutôt d’un vaste complot
    de la balkanisation du Congo. Un vieux projet dont les initiateurs s’évertuent
    à actualiser les stratégies devant mener à sa concrétisation.
    La nouvelle approche, assortie d’une propagande sournoise, se révèle
    être la production de la pensée au service de la balkanisation.
    Objectif : endoctriner l’imaginaire populaire congolais et l’amener
    à accepter une fatalité, en l’occurrence, que l’ex-Congo
    belge est trop vaste pour appartenir aux seuls Congolais. Nous en voulons pour
    preuve ces écrits, qui rejoignent ceux de Pole institute basé
    à Goma (Nord-Kivu) que nous avons dénoncés dans l’une
    de nos dernières livraisons, suscitant ainsi un débat intéressant,
    prouvant ainsi que nous nous ne sommes pas trompés.
    « The Democratic Republic of the Congo does not exist » (NDLR:
    la RDC ne doit pas exister). Un souhait? Une vision ? Ou tout simplement une
    conviction de la part de deux chercheurs ; Jeffrey Herbst, chef de chaire à
    l’Université de Miami, dans l’Etat d’Ohio, aux Etats-Unis
    d’Amérique ; Greg Mills, le second dirige la Fondation Brenthurst
    basée à Johannesburg, en Afrique du Sud.
    Dans une étude rendue publique au mois de mars 2009, ces deux chercheurs
    affirment que la RDC, en tant qu’Etat n’existe pas. Selon eux, il
    serait temps de cesser de prétendre le contraire. Aussi, se permettent-ils
    d’inviter la communauté internationale à reconnaître
    ce fait.
    Ces scientifiques notent que toutes les missions de maintien de la paix ont
    été vouées à l’échec, de même
    que toutes les initiatives diplomatiques entreprises par des envoyés
    spéciaux des organisations internationales.
    Ils soutiennent qu’une grande partie du Congo (NDLR : l’Est) aujourd’hui
    tombée dans l’instabilité est un vaste territoire peu peuplé
    mais rempli de ressources naturelles. Que comprendre ? Tout simplement que le
    Congolais n’aurait pas le droit de jouir de ces richesses dont regorgent
    son sol et son sous-sol alors que ses voisins seraient en situation de manque.
    De même, le Congo disposerait d’assez d’espace pour en céder
    une partie à ses voisins directs.
    Pour illustrer leur argumentaire, Jeffrey Herbst et Greg Mills glissent dans
    leur texte cette anecdote, un dicton swahili selon lequel « Le Congo est
    un vaste champ où l’on peut brouter jusqu’à en être
    repu ». Ne serait-ce pas pour tenter de légitimer la convoitise
    des voisins du Congo et de tous ceux qui bavent sur ces richesses et qui ne
    lésinent pas sur les moyens pour envahir une partie du territoire congolais
    ? Même si cette convoitise est vieille de plusieurs années, sans
    froid aux yeux, nos deux scientifiques affirment que le Congo ne réunit
    pas les éléments constitutifs d’un Etat-Nation. Ils mettent
    en exergue « l’absence d’interconnexion entre l’Est et
    l’Ouest du pays, l’existence d’une culture qui ne favorise pas
    l’unité nationale, l’incapacité du gouvernement central
    à exercer son autorité sur l’ensemble du territoire national,
    l’absence d’une langue commune, la RDC comptant plus de 200 groupes
    ethniques »….
    Jonction avec Pole Institute
    En lisant nos deux chercheurs, nos pourfendeurs comprennent qu’il existe
    bel et bien un tronc commun entre les analyses faites aussi bien à Miami
    University in Ohio (USA) et à la Brenthurst Foundation à Johannesburg
    (RSA) qu’à Pole institute de Goma.
    Jeffrey Herbst et Greg Mills renseignent qu’économiquement, les
    diverses parties périphériques du Congo sont mieux gérées
    avec les voisins qu’avec le reste du pays. Or, dans la foulée, ils
    font savoir que les voisins du Congo ont appris à ne pas tenir compte
    de sa souveraineté. Et que ceux-ci, ont souvent agi comme si ce tracé
    frontalier n’existait pas.
    Ils fournissent moult illustrations. D’abord ces déclarations d’un
    ministre zambien qui aurait confié que Lusaka considérait le Katanga
    comme la 10ème province de la Zambie. Qu’est-ce à dire ?
    Que les Katangais se sentiraient plus proches de leurs voisins anglophones de
    la Zambie et d’Afrique du Sud que de Kinshasa.
    Ils en sont arrivés à la conviction que l’immensité
    de la tragédie humaine à l’Est du pays est tel qu’il
    était temps de se demander si le fait de dire que le Kivu et le Katanga
    appartiennent à l’Etat congolais ne relèverait pas d’une
    fiction.
    Parlant de dernières opérations conjointes, RDC- Rwanda et RDC-Ouganda,
    nos deux chercheurs y voient un pas dans la direction de la résolution
    des questions de sécurité et de développement au niveau
    de la sous région.
    Il serait inutile, soutiennent-ils, de continuer à dépenser des
    milliards pour la réunification du Congo. Leur conclusion est que le
    concept même d’un Etat congolais a perdu de son utilité.
    Il se fait que c’est la même thèse que développe Pole
    institute en se battant pour un affermissement des liens culturels et économiques
    entre les populations vivant à cheval entre les frontières qui
    séparent la RDC du Rwanda, du Burundi, de l’Ouganda ou encore de
    la Tanzanie. A l’instar de Jeffrey Herbst et de Greg Mills, les chercheurs
    de Pole institute trouvent, eux aussi, les provinces du Kivu trop éloignées
    d’autres provinces du pays et de Kinshasa et plus proches des populations
    des pays voisins.
    Delphine Schrank : « le nationalisme des Congolais empêche leur
    pays de voler en éclats »

    Effacer un pays de la carte du monde n’est pas aussi facile que d’aucuns
    le croient. Naturellement, l’obstination dans le cas de la RDC, repose
    sur le fait que des Etats ont été créés de toutes
    pièces en Asie et ailleurs et que les faiseurs de guerres, de rois et
    d’Etats sont prêts à tenter de nouvelles expériences
    au cœur de l’Afrique.
    Ce qu’ils ignorent c’est que le contexte n’est pas le même
    en ce qui concerne la RDC. Les arguments ayant triomphé ailleurs ne pourraient
    pas nécessairement réussir à emballer les Congolais. Tant
    le nationalisme de ceux-ci est inaltérable et inaliénable, qu’ils
    soient de l’Est ou de l’Ouest, du Sud ou du Nord et même du
    Centre.
    Cette analyse a été faite par Delphine Schrank, une journaliste
    américaine qui a eu l’opportunité de faire un reportage en
    RDC, particulièrement dans l’Est. D’office, elle rejette la
    thèse défendue par Jeffrey Herbst et Greg Mills selon laquelle
    le seul moyen d’aider le Congo est de cesser de prétendre qu’il
    existe.
    Delphine affirme que durant les cinq semaines de son voyage à travers
    le pays, elle n’a pas rencontré une seule personne – qu’il
    s’agisse de l’avocat ou de l’homme d’affaires, du creuseur
    ou du villageois déplacé de guerre, du pasteur ou milicien local-
    qui ait pu remettre en cause son sentiment d’être congolais. Elle
    relève « qu’un pays n’existe pas seulement en raison
    de son gouvernement, du monopole de la violence ».
    Elle estime que les groupes armés aussi bien étrangers qu’internes,
    sont l’œuvre des pilleurs des richesses du Congo lesquels ne jurent
    que par sa balkanisation. Elle se dit convaincue « que l’identité
    congolaise n’est pas faible ni éphémère du fait de
    la multitude de ses tribus, de ses langues encore moins de ses provinces ».
    Au contraire, soutient-elle, « c’est cette capacité d’adaptation
    qui lui a permis de transcender les hésitations et les insuffisances
    d’un cortège d’une succession de gouvernements qui ne se sont
    pas montrés à la hauteur ». Et d’ajouter que «
    le Congo n’a pas renoncé à lui-même ni au reste du
    monde ».
    Le reportage de Delphine Scrank est étoffé par de nombreux témoignages
    des Congolais qui ne peuvent pour rien au monde renier leur nationalité
    ni aliéner leur nation. En d’autres termes, la République
    démocratique du Congo existe en tant qu’Etat et Nation, nonobstant
    quelques vicissitudes inhérentes à un pays qui soulève
    autant de convoitises, et découlant des plans diaboliques des ennemis
    de la RDC. Le Congo existera toujours, même à travers la «
    piraterie comme c’est le cas actuellement de la Somalie » avant de
    rebondir. Qu’en s’en souvienne toujours.
    avatar
    Maryse

    Nombre de messages : 205
    Localisation : Österreich/Autriche
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Balkanisation de la RDC : des scientifiques s’en mêlent

    Message  Maryse le 15.05.09 14:40

    Au départ ces théories étaient cachées si ils commencent en parler publiquement ce qu´ils ont constaté la faiblesse de leur raisonnement.
    C´est pourquoi dans le posting que Monsieur Mende interdisait une radio a émettre au Congo j´avais affirmé mon indignation parce que c´était la meilleure façon de combattre ces détracteurs du grand et beau Congo.
    Plus ils en parleront plus les Congolais seront unis notre grand problème est que les autorités politique comprennent ce problème non seulement en le diabolisant cad interdire qu´on parle mais en travaillant pour mettre une cohésion sur toute l´étendue de notre pays.
    avatar
    moleki nzela

    Nombre de messages : 132
    Localisation : Italie
    Date d'inscription : 15/12/2008

    Re: Balkanisation de la RDC : des scientifiques s’en mêlent

    Message  moleki nzela le 15.05.09 14:57

    Ils vont échouer brillamment jusque la nous sommes conscient de ne pas avoir ce qu´il fallait pour bien gérer ce grand pays, qu´ils se trompe pas l´identité Congolaise existe nous sommes plusieurs tribus mais nous sentons un même peuple.
    Il est grand temps de se mettre au travail pour donner des structures viables à ce pays pour que ces théoriciens de désordre nous laisse tranquille.
    avatar
    king show

    Nombre de messages : 152
    Localisation : Belgique
    Date d'inscription : 18/11/2008

    Re: Balkanisation de la RDC : des scientifiques s’en mêlent

    Message  king show le 15.05.09 15:05

    Si le Congo n´est pas encore balkaniser c´est grâce a la vigilance de son peuple et a l´amour que ce peuple manifeste pour ce grand pays.
    Ces idées effleurent ces théoriciens suite a des abus des nos gouvernants qui poussent ces penseurs a croire que cet immense territoire est incontrôlable ni gérable par les Congolais alors que ce sont eux qui passent leurs temps à nous mettre les battons dans les roues pour enfin confirmer leurs théories mais tenons bons le Congo est indivisible.
    Tenez bon nous vaincrons.

    betoma kelo

    Nombre de messages : 33
    Localisation : Usa
    Date d'inscription : 16/12/2008

    Re: Balkanisation de la RDC : des scientifiques s’en mêlent

    Message  betoma kelo le 15.05.09 19:52

    Je viens justement de poser la question à notre frère Mavinga Bemile de ce qu’il pense de tous les analyses de soit disant chercheurs pour balkaniser le Congo. A sa réponse, il dit que l’identité Congolais existe et si le Congo reste intacte aujourd’hui c’est parce que le peuple congolais est unis. La volonté démocratique du peuple congolais se révèle être aujourd’hui la seule force de résistance aux lobbies maffieuses qui veulent coûte que coûte se partager entre elles les morceaux d’une R.D. Congo balkanisée. Ainsi, la souffrance atroce du peuple congolais n’a pas de répondant crédible parmi les grandes puissances pour la simple raison que ce peuple résiste au projet machiavélique de ces puissances. Il a exprimé sont mécontentement sur les multinationales organisations soutenue par plusieurs nations fortes du monde pour piller le Congo. Mais ils se trompent a t-il dit, car le Congo ne sera pas diviser, au contraire nous serons plus unis pour défendre notre identité et nos richesses tant bien culturelle que nos avoirs du sous sol. C’est une raison de plus a-t-il dit pour que les congolais soit vigilant à ces manœuvres extérieures, car ceux qui veulent balkaniser ne sont pas du tous faibles. Donc il faudra que tous congolais en prennent conscience car c’est aux congolais de défendre leurs avoirs. Aussi a-t-il dit le fossé entre les dirigeants et le peuple congolais ne fait que s’accroitre de telle manière que les lobbies soutiennent militairement toutes les occasions qui se présente pour piller notre nation. C’est ainsi que les dirigeants politiques congolais qui doivent leur poste à la magie de ces mêmes lobbies sont récompensés quand ils martyrisent leur propre peuple par des politiques de bonnes intentions qui ne sont qu’en réalité un suicide national programmé par les lobbies. Le peuple congolais qui a réussi à se maintenir uni autour des valeurs morales d’amour et de paix ne doit pas baisser les bras malgré les trahisons et les menaces actuelles. Le peuple congolais a déjà démontré que le dernier mot lui reviendra.

    kadogo

    Nombre de messages : 9
    Localisation : lemba
    Date d'inscription : 10/04/2009

    Re: Balkanisation de la RDC : des scientifiques s’en mêlent

    Message  kadogo le 15.05.09 22:42

    Je crois que c’est vraiment genial de savoir ce que Bemile Mavinga pense des problemes que nous avons au Congo. Je partage aussi sa position sur le sujet. Nous esperons que betome va nous donner plus des commentaires de notre frere Mavinga. J’espere lire plus souvent les avis de Mavinga.
    avatar
    Ramboché

    Nombre de messages : 84
    Localisation : Deutschaland
    Date d'inscription : 03/02/2009

    Re: Balkanisation de la RDC : des scientifiques s’en mêlent

    Message  Ramboché le 16.05.09 0:09

    Monsieur Betoma kelo

    Je suis d´accord avec vous et votre mentor quand vous dites que l´identité Congolaise existe et qu´il est encore intacte a cause de notre unité et je suis encore du même avis que votre maître quand il dit qu´il appartient aux Congolais de défendre leur souveraineté.
    Cependant il y a un bémol que je voudrais vous faire voir votre maître dit qu´il y a un fossé entre le dirigeant et le peuple c´est faux parce que le peuple Congolais communie avec ses dirigeants et c´est par les actions de ces derniers qu´il parvient a avoir la force physique et morale de résister a ses théories de balkanisation de notre pays.
    Alors j´aimerai bien savoir ce que vous faites sur ce forum a part répéter ce que votre mentor vous dicte, ne serez vous même pas monsieur Mavinga?
    Lui qui parle de loin qu´a t-il déjà fait pour son pays a part son ONG.
    Mon cher si vous n´étés pas Mavinga il serait mieux que vous fassiez véhicule vos propres idées au lieu de faire le perroquet alors que vous me semblez tres intelligent.

    betoma kelo

    Nombre de messages : 33
    Localisation : Usa
    Date d'inscription : 16/12/2008

    Re: Balkanisation de la RDC : des scientifiques s’en mêlent

    Message  betoma kelo le 16.05.09 3:38



    Mr Ramboché, J’étais dans ce forum avant toi, et c’est vrai que j’avais décidée de soutenir un congolais que je trouve très intelligent et qui a un grand cœur pour le Congo. C’est moi qui es poster les discours de notre confrère Mavinga sur le forum afin que le gens puis découvrir un congolais qui aime sa nation. Et j’avais pris l’engagement de poser les questions de ce forum à Mr Mavinga, pour répondre aux questions des congolais. Si ce message venait de moi-même je ne vois pas pourquoi je vais l’accorder à Bemile. Mais bon, je vois que tu essaye encore de rejeter une partie de ce qu’il a dit. Ou alors tu essaye de relier ce qu’il a dit avec ton patron. Ca va faire maintenant 1 an que je suis entrain de soutenir Mavinga et après plusieurs foi que j’ai eu à parler avec lui il n’a jamais cité le nom de qui que ce n’est soit donc même pas de Kabila. C’est quelqu’un qui parle toujours des problèmes congolais sans pointer du doit. C’est ton droit de rejeter ce qu’il a dit, mais qui ne sait pas que il ya un fossé entre les dirigeants congolais et le peuple. Tu veux me dire que ce qu’il a dit ne pas vraie ? Et dit toi bien que Mavinga ne va jamais passer son précieux temps à répondre aux accusations que tu fais sur ce forum contre lui. Tu penses qu’il ne sait pas que tout le monde ne sera pas toujours avec lui ? Je ne lui dis même pas ce que tu racontes ici, puisqu’il trouvera ca trop bas pour lui. Je ne veux pas être ridicule et lui poser ces genres de questions ou lui parler des choses que tu racontes. Et je suis sure que le jour que tu parleras avec lui tu changeras tes avis sur beaucoup des choses que tu lance si et la dans ce forum contre lui. Et si tu appelles ca faire le perroquet alors que ce que toi tu fais ici pour Kabila ?

    kadogo

    Nombre de messages : 9
    Localisation : lemba
    Date d'inscription : 10/04/2009

    Re: Balkanisation de la RDC : des scientifiques s’en mêlent

    Message  kadogo le 16.05.09 4:06

    o rambo, olemba te? yango yo likambo nini na betoma. mon cher soki ba pesa ka yo mbongo zua kaka lar na yo tika biso en paix.
    avatar
    toto

    Nombre de messages : 184
    Localisation : Luxembourg
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Balkanisation de la RDC : des scientifiques s’en mêlent

    Message  toto le 16.05.09 12:09

    Oh ramboché vous confondez tout entre vous et Betoma c´est vous le perroquet, onsieur Betoma parle avec Mavinga au téléphone et nous transmet leur conversation, moi je trouve ça très bien.
    Mais vous, vous n´avez jamais approché Kabila même au téléphone vous racontez n´importe quoi ici en longueur de journée
    Pour preuve qui ne sait pas qu´il existe une grande fossé entre le peuple Congolais et son gouvernement.
    avatar
    Maryse

    Nombre de messages : 205
    Localisation : Österreich/Autriche
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Balkanisation de la RDC : des scientifiques s’en mêlent

    Message  Maryse le 16.05.09 17:46

    Ramboché, j´aimerai bien savoir pourquoi tu t´en prends toujours a ceux qui parle de Mavinga ?
    C´est un Congolais comme nous tous pourquoi voulez vous savoir ce qui il a déjà fait pour le Congo ?
    Avant de vous répondre si vous êtes vraiment courageux et honnête envers vous même faites nous le bilan de votre chef et nous vous dirons ce que Mavinga Bemile a déjà fait pour le Congo.

    zozo

    Nombre de messages : 29
    Localisation : congo
    Date d'inscription : 16/12/2008

    Re: Balkanisation de la RDC : des scientifiques s’en mêlent

    Message  zozo le 16.05.09 19:41

    Betoma je crois que le plus important est de nous rapporter les avis de Bemile, ne vous en faite pas pour celui qui ne fait que chanter. Je voudrais aussi avoir l’avis de Mavinga sur la demission de Vital et aussi son avis sur tous les contrats d’exploitations miniere que nous ne voyons pas l’argent dans le budget annuel de l’etat Congolais.
    avatar
    Ramboché

    Nombre de messages : 84
    Localisation : Deutschaland
    Date d'inscription : 03/02/2009

    Re: Balkanisation de la RDC : des scientifiques s’en mêlent

    Message  Ramboché le 17.05.09 1:16

    Je n´aboie pas, comme je ne chante pas mais j´aide le président de mon pays a faire son travail.
    Je sais que il se trompe aussi, après tout c´est un humain comme l´a dit l´autre mais c´est l´homme qui va nous restructurer ce pays.
    Soyez un peu patient vous me donnerez raison.
    Conseil gratuit méfiez vous des gens qui commence en politique par créer des ONG.

    Contenu sponsorisé

    Re: Balkanisation de la RDC : des scientifiques s’en mêlent

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est 24.09.18 17:16